Blog de Sable STOP ! Encore une débilité ! Ariel est plus anti-patriarcat que soumise : elle s'oppose à la fois à son père et au roi des océans ! Et tenez, pour continuer dans le délire, on peut considérer Eric comme un " homme bon" car il tombe sous le charme d'une handicapée. J'ai toujours considérée cette histoire - la version Disney - sous l'angle suivant : une jeune fille fait sa crise d'adolescence, et se sent étrangère à son entourage depuis longtemps. Qu'en pensez-vous ?


[ Fermer cette fenêtre ]